Historique de la Maison de soins palliatifs du Littoral

C’est en 2009, issu d’un travail de concertation entre le conseil d’administration de GL Multi-Ressources (organisme à but non lucratif de la région de Lévis) et le CSSS du Grand Littoral (aujourd’hui CSSS Alphonse-Desjardins) qu’est né le projet d’offrir à la population de la Rive-Sud de Québec une maison de soins palliatifs. Le projet s’inspirait des meilleures pratiques développées au fil des années, par la Maison Michel-Sarrazin, ainsi que de la vision des soins palliatifs définie par l’Organisation mondiale de la Santé. *

*Les soins palliatifs sont l’ensemble des soins actifs et globaux dispensés aux personnes atteintes d’une maladie avec pronostic réservé. L’atténuation de la douleur, des autres symptômes et de tout autre problème psychologique, social et spirituel devient essentielle à cette période de vie. L’objectif des soins est d’obtenir, pour les usagers et leurs proches, la meilleure qualité de vie possible. Les soins palliatifs sont organisés et dispensés grâce aux efforts de collaboration d’une équipe multidisciplinaire, incluant l’usager et ses proches. La plupart des aspects des soins palliatifs devraient également être offerts plus tôt au cours de la maladie, parallèlement aux traitements actifs.

Les objectifs de la Maison de soins palliatifs du Littoral sont :

  • D’offrir à la population qui réside sur le territoire du CSSS (régions de Bellechasse, Lévis, Lotbinière et Nouvelle-Beauce), un centre de soins palliatifs adapté à la réalité du milieu, en complémentarité avec les services offerts par le Réseau de la santé;
  • De mettre en place des services de soins palliatifs accessibles et de qualité, prodigués par des professionnels compétents et des bénévoles dévoués, au sein d’une organisation respectueuse des choix de la personne en fin de vie et de ses proches, devant faire face à la mort.

S’inspirant de cette vision, une demande d’accréditation a été déposée à l’automne 2010 à l’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches par GL Multi-Ressources.
Puis, en juillet 2011, une entente de partenariat a été conclue avec le CSSS Alphonse-Desjardins afin d’assurer la complémentarité de services. Toutes les démarches, visant la mise en opération des soins palliatifs de qualité, ayant été complétées, la Maison de soins palliatifs du Littoral a obtenu une accréditation formelle du MSSS, incluant une subvention annuelle de près de 50 % de son budget.

Le 6 octobre 2011, le ministre de la santé, docteur Yves Bolduc, procédait à l’annonce officielle et concrétisait ainsi l’existence de la Maison de soins palliatifs du Littoral en divulguant le nom et le lieu de celle-ci.

Enfin, le 14 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du Littoral accueillait, en ses murs, la première personne en phase terminale d’une maladie incurable accompagnée de ses proches.

Team Marketing.Web.Design